Vous êtes ici

  • Augmenter
  • Diminuer

Current Size: 100%

Week-end musical
Samedi 18 janvier à 20h15

DEUX CONCERTS POUR UNE MÊME SOIRÉE

WEEK-END MUSICAL - DEUXIÈME SOIRÉE

 

JUSTIN TAYLOR CONSORT
&EVA ZAÏCIK

Mezzo-soprano des plus en vue de sa génération, Eva Zaïcik mêle son art lyrique aux virtuosités du jeune claveciniste Justin Taylor accompagné de son ensemble Le Consort.
Autour d’un répertoire consacré exclusivement à des compositrices italiennes baroques, cette réunion revisite un canevas inédit d’oeuvres encore peu connues.
À une époque où l’art musical était essentiellement réservé aux hommes – l’histoire aura longtemps retenu les seuls patronymes masculins de la période italienne : Claudio Monteverdi, Domenico Scarlatti, Antonio Vivaldi… –, d’autres oeuvres d’une indéniable audace naissent de l’imagination de religieuses et courtisanes, témoignant d’une délicatesse et d’une sophistication de la culture italienne au début du XVIIe siècle. Qu’il s’agisse de la religieuse Isabella Leonarda, la “muse de Novara”, de Francesca Caccini, cantatrice, poétesse et claveciniste à la cour des Médicis (certainement la première femme à composer des opéras), ou encore de Barbara Strozzi, femme libre et icône vénitienne “moderne” qui gagna l’admiration de la cour des Gonzague, chacune de ces oeuvres finement choisies et brillamment interprétées nous livre des fragments saisissants d’un répertoire oublié.

OPHÉLIE GAILLARD
BRICE SAILLY, CAROLINE DELUME
&JULIA WISCHNIEWSKI

La violoncelliste Ophélie Gaillard et deux musiciens de son ensemble Pulcinella (un claveciniste et une théorbiste), se joignent à la soprano Julia Wischniewski pour nous offrir un voyage poétique entre baroque et musique contemporaine.
Lucrèce, Ariane, Cléopâtre, Andromède ou encore Clori, victimes ou martyres, manipulatrices ou intrigantes, elles sont chacune des héroïnes mythiques ou mystiques glorifiées dans certaines cantates et airs d’opéras baroques d’Antonio Vivaldi et Georg Friedrich Haendel.
Quant au compositeur Alexandros Markéas, c’est au visionnaire et dissident Aristophane qu’il fait appel. Poète rétif chez lequel, souvent, seules les femmes peuvent gouverner et instaurer l’égalité (on songe à L’Assemblée des femmes). Dans son oeuvre Intrépide, et à la manière du poète antique, Markéas convoque d’autres héroïnes pour conter un temps de révolte entre poésie, humour et absurdité.

 

JUSTIN TAYLOR CONSORT
&EVA ZAÏCIK

Clavecin
Justin Taylor
Violons
Théotime Langlois de Swarte
Sophie de Bardonnèche
Viole de gambe
Louise Pierrard

Mezzo soprano
Eva Zaïcik

OPHÉLIE GAILLARD
BRICE SAILLY, CAROLINE DELUME
&JULIA WISCHNIEWSKI

Violoncelle
Ophélie Gaillard
Clavecin-basse continue
Brice Sailly
Théorbe et guitares
Caroline Delume
Soprano
Julia Wischniewski

Visuel : © DR

1h + 1h = 2h

Tarifs : Loc A : 32 € | Loc B : 24 € | Loc C : 16 € | Loc D : 12 € 
Abt : 24 €

Vidéo